#coronavirus


En France, le seuil des 1.000 décès a été atteint. Quant au nombre de cas, les autorités en ont recensé près de 22.500 sur le territoire . Le pays se prépare donc à un confinement prolongé pour interrompre la circulation du coronavirus. Le comité scientifique, qu’Emmanuel Macron a constitué pour faire face à cette épidémie, a préconisé mardi soir un confinement jusqu’au 28 avril. L’exécutif devrait suivre cette recommandation.

Ailleurs dans le monde, au moins 401.285 cas d’infection au coronavirus ont été comptabilisés dans 175 pays. Quelque 18.040 personnes ont perdu la vie à cause du Covid-19. L’Italie en paye le plus lourd tribut, avec 6.820 morts. Environ un tiers de l’humanité est désormais en quarantaine afin d’endiguer la pandémie.

Les principales informations à retenir

> Le nombre de décès est désormais plus élevé en Espagne qu’en Chine.

> Selon l’ONU, la pandémie « menace l’humanité entière ».

> Levée des restrictions dans la province du Hubei, épicentre de la pandémie de coronavirus.

> Plan de 4 milliards d’euros en France pour soutenir les start-up.

Suivez en direct tous les événements du mercredi 25 mars

> Emmanuel Macron va s’exprimer ce soir depuis Mulhouse

> Moody’s prévoit une récession pour les pays industrialisés

Les économies du groupe des vingt pays les plus industrialisés (G20) devraient être dans l’ensemble en récession cette année en raison de la pandémie liée au coronavirus, a indiqué l’agence de notation financière Moody’s.

Réunis, ces pays devraient subir une contraction de 0,5 % de leur Produit intérieur brut, dont -1,4 % pour la France. Aux Etats-Unis, elle sera de -2 % et dans la zone euro de -2,2 %. La Chine devrait croître de 3,3 %, un rythme très faible pour ce pays.

> Comment les hôpitaux du Grand Est font bloc face à l’épidémie

Emmanuel Macron devait se rendre ce mercredi à Mulhouse pour inaugurer l’hôpital militaire dressé en une semaine sur le parking du centre hospitalier régional Emile Muller. Il accueille déjà 10 patients intubés et ventilés et il en recevra à terme 30.

Le Grand Est est aujourd’hui, avec l’Ile-de-France, l’épicentre de l’épidémie en France, avec plus de 2.700 personnes hospitalisées mardi soir, et près de 600 personnes en réanimation. La région comptabilise déjà 407 décès à l’hôpital, 47 en Ehpad. Les cas de détresse respiratoire ont crû de 12 % en vingt-quatre heures. Une hausse relativement modérée après des pics jusqu’à 38 % ces derniers jours.

> La Bourse de Paris confirme son rebond

La Bourse de Paris a fini en hausse (+4,47 %) mercredi, soutenue par les dernières annonces de soutien monétaires et budgétaires face à l’impact de l’épidémie de coronavirus, notamment aux Etats-Unis et en Allemagne, ainsi que par des facteurs techniques.

L’indice CAC 40 a gagné 189,60 points à 4.432,30 points, dans un volume d’échanges très étoffé de 5,3 milliards d’euros. La veille, il s’était envolé de 8,39 %.

> L’aéroport d’Orly va fermer temporairement

L’aéroport d’Orly sera temporairement fermé au trafic commercial à compter du 31 mars à 23h59 en raison de l’effondrement « majeur et brutal » du trafic à la suite des restrictions de circulation liées au coronavirus, a annoncé la direction du Groupe ADP.

« Hier on était à -92 % de trafic en passagers à Orly et à -89 % à Charles-de-Gaulle » contre -75 % à Orly et à -70 % à Charles-de-Gaulle la semaine dernière, a expliqué le directeur général du gestionnaire aéroportuaire Edward Arkwright.

> Les pays du G7 dénoncent une « campagne de désinformation » de la Chine

Le G7 des pays les plus industrialisés a constaté « une campagne intentionnelle de désinformation » de la Chine au sujet du nouveau coronavirus, a déclaré le chef de diplomatie américaine Mike Pompeo.

« Le Parti communiste chinois représente une menace importante pour notre santé et notre mode de vie, comme l’épidémie l’a clairement démontré », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse à Washington à l’issue d’une réunion virtuelle avec ses homologues du G7 (Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada et Japon).

> « L’humanité entière » menacée, selon l’ONU

La pandémie de Covid-19 « menace l’humanité entière », a affirmé le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, en lançant un « Plan de réponse humanitaire mondial » s’étendant jusqu’à décembre, assorti d’un appel à des dons à hauteur de 2 milliards de dollars.

L’objectif de ce plan « vise à nous permettre de combattre le virus dans les pays les plus pauvres au monde et répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables, notamment les femmes et les enfants, les personnes âgées, les handicapés et les malades chroniques ».

> Les ventes de la presse s’effondrent en kiosque, les abonnements numériques grimpent

Les journaux voient leurs ventes papier au numéro fortement reculer. En revanche, les audiences des sites d’information explosent. Les éditeurs tentent de transformer cette hausse en abonnements numériques, mais ne parviennent pas à la monétiser en publicité.

> Les leçons du grand dépistage islandais

Un seul pays au monde, l’Islande, a jugé utile de mener une enquête générale pour évaluer la prévalence du Covid19 dans sa population, c’est-à-dire la proportion de personnes infectées. Les autorités y ont fait tester 5.571 volontaires mi-mars et ont trouvé 48 cas positifs (0,86 %), la moitié d’entre eux ne présentant aucun symptôme et les autres souffraient de troubles bénins.

Une méthode totalement différente du dépistage à grande échelle mené ailleurs : la Corée du Sud, l’Allemagne et d’autres testent les personnes craignant d’être infectées ou présentant des symptômes, ce qui introduit un très fort biais statistique.

> 25 ordonnances adoptées en Conseil des ministres, un record

Quelque 25 ordonnances, un record historique, ont été adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire en Conseil des ministres. Elles touchent les champs du travail – avec entre autres la possibilité d’imposer des congés payés pendant la période de confinement -, mais aussi de la santé, de l’économie et des finances, des collectivités territoriales, de la justice ou encore de l’intérieur.

« C’est un effort long auquel nous allons tous ensemble faire face », a assuré Edouard Philippe à la sortie du Conseil. « C’est l’urgence sanitaire qui anime tous les esprits aujourd’hui, mais c’est aussi, et ce sera de plus en plus, un choc économique, un choc social : nous ne sommes qu’au début de la crise », a prévenu le chef du gouvernement.

> La confiance des Français envers l’exécutif se dégrade

Le soutien était déjà très modéré, très loin de ce qu’aurait pu espérer le pouvoir en place dans une telle période de crise. Il s’effrite de jour en jour, en même temps que la progression du coronavirus. La « confiance vis-à-vis du gouvernement pour limiter les effets de l’épidémie », tant sur le plan sanitaire qu’économique, passe sous la barre des 50 % dans le baromètre quotidien CoviDirect OpinionWay-Square pour « Les Echos ».

En baisse de 4 points en deux jours, elle n’est plus que de 49 %, au même niveau que la défiance. Une tendance confirmée par un sondage Elabe pour BFM-TV : à 48 %, la confiance à l’égard de l’exécutif y chute de 11 points depuis le 13 mars.

> Quand le monde se confine

L’Inde, le deuxième pays le plus peuplé du monde derrière la Chine, a ordonné le confinement de son 1,3 milliard d’habitants à partir de mercredi. Au total dans le monde, plus de 2,6 milliards de personnes sont désormais en quarantaine. Et plus de 18.000 personnes ont perdu la vie à cause de ce virus.

> Ile-de-France : les transports publics fortement réduits à partir de jeudi

Les transports en commun de la région parisienne vont être fortement réduits à partir de jeudi avec notamment la fermeture d’une cinquantaine de stations de métro et l’arrêt des métros et RER à 22 heures, ont indiqué Ile-de-France Mobilités, la RATP et la SNCF.

« L’objectif […] demeure de maintenir un service de transport pour toute l’Ile-de-France afin de permettre aux personnes en ayant strictement la nécessité de se déplacer », malgré le confinement de la population, ont-ils expliqué.

> Royaume-Uni : le prince Charles testé positif

Héritier de la couronne britannique, le prince Charles a été testé positif au nouveau coronavirus et présente de légers symptômes, ont annoncé ses services.

Agé de 71 ans, le fils d’Elizabeth II « reste en bonne santé » à l’exception de ces symptômes, a assuré Clarence House dans un communiqué.

> Le Mali annonce ses deux premiers cas de contamination

Le Mali a fait état de ses deux premiers cas de contamination au nouveau coronavirus. Il s’agit de deux ressortissants maliens, une femme de 49 ans et un homme de 62 ans, vivant respectivement à Bamako et à Kayes (centre). Ces deux personnes avaient séjourné en France et sont rentrées dans leur pays le 12 et le 16 mars.

> Le bilan en Espagne dépasse celui de la Chine

Le nombre de morts en Espagne dus à la pandémie de Covid-19 a dépassé celui de la Chine continentale avec 3.434 morts, selon les chiffres publiés par les autorités. En une journée, 738 décès ont été notifiés en Espagne, une très forte accélération par rapport aux 514 morts recensés entre lundi et mardi. Seule l’Italie compte désormais plus de décès dus au coronavirus dans le monde.

> Lagarde a demandé à l’Eurogroupe de réfléchir à des « coronabonds »

Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne, a demandé lors d’une visioconférence aux ministres des Finances de la zone euro d’envisager sérieusement une émission exceptionnelle d’obligations souveraines mutualisées, des « coronabonds », pour faire face aux conséquences économiques de l’épidémie de coronavirus, affirme Reuters.

« Elle a déclaré que nous devrions sérieusement y réfléchir, parallèlement au recours aux instruments du MES (le Mécanisme européen de stabilité NDLR). L’Eurogroupe n’a pas discuté d’une mutualisation de la dette à ce stade », a déclaré l’un des participants à cette réunion.

> L’Iran annonce 143 nouveaux décès, bilan officiel de plus de 2.000 morts

Le ministère de la Santé iranien a annoncé le décès de 143 personnes supplémentaires infectées par le nouveau coronavirus, portant le bilan officiel de l’épidémie à 2.077 morts dans l’un des pays les plus touchés au monde.

« Nos collègues ont recensé 2.206 nouveaux cas d’infection à la maladie Covid-19 » dans l’ensemble des provinces iraniennes au cours des dernières 24 heures, a déclaré le porte-parole du ministère, Kianouche Jahanpour. Selon les chiffres du ministère, l’Iran a enregistré un total de 27.017 cas de contamination depuis le début de l’épidémie.

> Plus de 1.000 patients dans un état grave en Ile-de-France

Le directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris Martin Hirsch a lancé un appel à la réquisition de personnels soignants et à une « reconnaissance », peut-être sous forme de primes, pour l’effort « surhumain » des personnels, mercredi sur franceinfo.

Selon lui le cap des 1.000 patients en réanimation a été franchi en Ile-de-France. Au-delà de besoin en personnel le directeur de l’AP-HP affirme avoir besoin de médicaments. « Il faut qu’entre les industriels, les pouvoirs publics et nous, on ait les assurances qu’on ne soit pas en manque de médicaments », a-t-il déclaré.

> L’absence de réponse sous 48 heures vaudra acceptation du chômage partiel

La réponse de l’Etat à une demande de chômage partiel devra avoir lieu « dans les 48 heures », a déclaré sur Europe 1 la ministre du Travail Muriel Pénicaud. « Si dans les 48 heures vous n’avez pas de réponse, c’est accepté », a-t-elle précisé.

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus 730.000 salariés ont été mis en chômage partiel pour un coût total de 2,2 milliards d’euros, selon le ministère de l’Economie et des Finances.

> L’automobile américaine pourrait construire des respirateurs artificiels à la chaîne

Donald Trump a encouragé ces derniers jours General Motors, Ford et Tesla à produire les dizaines de milliers de respirateurs artificiels qui manquent aux Etats-Unis pour combattre le coronavirus. Avec seulement 12.700 respirateurs artificiels dans les stocks stratégiques américains au début de la crise, il s’agit d’accélérer la production quand tous les fournisseurs de la planète croulent déjà sous les commandes.

> La France annonce un soutien de 4 milliards d’euros pour les start-up

« Financement de bridges entre levées de fonds, prêts de trésorerie garantis par l’Etat avec des critères spécifiques pour les start-up et versement accéléré du CIR 2019 et des aides à l’innovation : ce sont près de quatre milliards d’euros dont pourront bénéficier les start-up pour leur trésorerie », a indiqué le secrétaire d’Etat français chargé du Numérique, Cédric O.

> En Amérique du Sud, le coronavirus brise le pouvoir de la rue

Le grand mouvement de contestation qui avait éclaté au Chili en octobre dernier s’est fait terrasser par la propagation du coronavirus.

Si la contestation n’occupe plus la rue, elle continue de vrombir dans les foyers. Le peuple accuse le gouvernement d’une gestion chaotique de la crise sanitaire.

> Accord au Congrès sur un plan de soutien de 2.000 milliards de dollars

L’administration américaine et les sénateurs sont parvenus à un compromis sur un plan de soutien à l’économie américaine de 2.000 milliards de dollars face à la pandémie de coronavirus, a annoncé tôt le conseiller à la Maison-Blanche Eric Ueland.

« Nous avons un accord », a-t-il dit à la presse à l’issue de plusieurs jours de négociations au sujet de ce plan visant à atténuer les conséquences économiques de la crise sanitaire en cours. Le texte ne sera disponible que plus tard dans la journée.

> A Tokyo, le Nikkei s’envole de plus de 8 %

Très dynamique dès l’ouverture des échanges mercredi, la Bourse de Tokyo a accéléré au fil de la séance pour terminer sur un nouveau gain spectaculaire, dans la foulée de l’accord aux Etats-Unis sur un plan de relance titanesque.

L’indice vedette Nikkei a fini sur un bond de 8,04 % à 19.546,63 points, sa plus forte hausse en pourcentage depuis octobre 2008. L’indice élargi Topix a également décollé de 6,87 % à 1.424,62 points.

> Forte amélioration de la qualité de l’air en région parisienne

Les mesures de confinement pour lutter contre le coronavirus ont permis une nette amélioration de la qualité de l’air dans l’agglomération parisienne dès la première semaine, selon un premier bilan d’Airparif.

Sur la semaine du 16 au 20 mars, comparé à d’autres mois de mars, Airparif a relevé « une amélioration de la qualité de l’air de l’ordre de 20 à 30 % dans l’agglomération parisienne, consécutive à une baisse des émissions de plus de 60 % pour les oxydes d’azote », selon un communiqué.

> Fin des restrictions dans le Hubei en Chine

La Chine a levé les restrictions drastiques imposées depuis plusieurs mois dans la province du Hubei. La pandémie de coronavirus, qui a fait plus de 18.000 morts dans le monde depuis décembre, a démarré dans la ville de Huwan, où des premières levées de confinement ont lieu.

Aucun cas de contamination locale n’a été détecté en 24 heures en Chine continentale, mais 47 cas « importés » ont été identifiés sur cette période. Au total, 474 cas « importés » ont été détectés. Il s’agit pour la plupart de Chinois rentrant chez eux, d’après le ministère des Affaires étrangères.

> Les hôpitaux d’Ile-de-France sursollicités

Quelque 628 soignants, dont 40 % de médecins, sont malades à l’AP-HP. Dans les jours qui viennent, et même si ce n’est pas une obligation, « il est possible que certains aient à continuer de travailler malgré la maladie », a reconnu François Crémieux, l’un des dirigeants de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris.

L’Ile-de-France connaît la deuxième vague de coronavirus en France, avec un temps de décalage sur le Grand Est, qui évacue des malades depuis la semaine dernière. L’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France joue le rôle de tour de contrôle, avec ses 25 « bed managers » chargés de répartir les malades dans les 98 établissements Covid-19, mais aussi de réorienter les autres patients vers les 150 hôpitaux restants de la région.

> New York de plus en plus isolée

Lundi, le gouverneur républicain de Floride, Ron DeSantis, avait demandé que toutes les personnes arrivées de New York s’isolent pendant deux semaines. Mardi, c’est Washington qui a fait écho à cette demande, en recommandant de l’appliquer à tous les départs de New-Yorkais.

« Vous avez peut-être été exposé avant de quitter New York […]. Tous ceux qui étaient à New York devraient se mettre en quarantaine pendant les quatorze prochains jours pour s’assurer que le virus ne se propage pas à d’autres », a demandé mardi Deborah Birx, une médecin du département d’Etat membre de la task force sur le coronavirus et présente chaque jour au point presse de la Maison-Blanche.



Source

happy wheels 2
Visionnez des milliers de vidéos drôles et tous les buzz du moment. Le meilleur de l'actualité insolite du web sélectionné par Wiki01 !