#coronavirus


La pandémie de Covid-19 a tué plus de 500.000 personnes dans le monde depuis que la Chine a fait état de son apparition en décembre, dont près des deux-tiers en Europe et aux Etats-Unis.

Au total, 500.390 décès ont été recensés dans le monde (pour 10.099.576 cas), dont 196.086 (pour 2.642.897 cas) en Europe, continent le plus touché. Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (125.747) devant le Brésil (57.622), le Royaume-Uni (43.550), l’Italie (34.738) et la France (29.778).

En France, où le nombre de décès s’élève à 29.778 personnes, les élections municipales se sont déroulées dans l’ordre. Dans le Gard, la mairie du Vigan a décidé de fermer à partir de lundi toutes les écoles de la commune et d’interdire les rassemblements en raison de l’émergence d’un foyer infectieux de coronavirus.

Les principaux points à retenir

> La France a voté au second tour des municipales malgré la crise sanitaire

> Les Etats-Unis ont enregistré 288 nouveaux décès liés au Covid-19 au cours des dernières 24 heures.

> Les Etats-Unis sont le pays le plus lourdement touché par le Covid-19

> Suivez en direct les événements de la journée

> La Russie annonce son plus faible nombre de contamination depuis avril

La Russie a fait état lundi de 6.719 nouveaux cas d’infection au coronavirus, la plus faible augmentation journalière depuis le 29 avril, portant le bilan total à 641.156 contaminations dans le pays depuis le début de l’épidémie.

Les autorités russes ont recensé 93 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures. Au total, le coronavirus a tué 9.166 personnes en Russie depuis le début de la crise, selon les chiffres officiels.

> un code-barres pour dépister les touristes en Grèce

Les touristes venant en Grèce à partir du 1er juillet devront remplir un questionnaire en ligne 48 heures à l’avance et recevront un code-barres qui déterminera s’ils doivent être soumis à un test de dépistage à leur arrivée.

Ils devront notamment indiquer leur pays d’origine ou les pays traversés au cours des 15 derniers jours. Chaque personne recevra alors un QR code personnel qui sera vérifié sur son téléphone mobile ou sur impression papier à son port d’arrivée. Selon son code-barres, elle sera dirigée vers la sortie ou vers l’espace de dépistage. Ce questionnaire est obligatoire jusqu’au 31 août.

> Pour le 4e jour consécutif, la ville de Tokyo recense plus de 50 contaminations en 24 heures

Selon le quotidien japonais Mainichi, la capitale japonaise a recensé 54 nouveaux cas d’infection au coronavirus Covid-19 au cours des dernières 24 heures. C’est le quatrième jour d’affilée que la ville en recense plus de 50.

Le jeudi 26 juin, 54 cas avaient été détectés. Puis 57 le vendredi 27 juin et 60 le samedi 28 juin.

> Les pubs irlandais rouvrent leurs portes

Ce lundi, après 15 semaines de fermeture, les pubs servant de la nourriture ainsi que les restaurants et les hôtels sont autorisés à ouvrir, le pays entrant dans l’avant-dernière étape de son plan de déconfinement.

Toutes les restrictions sur les déplacements à l’intérieur du pays sont levées, et les églises, les salons de coiffure, les cinémas et les musées peuvent rouvrir. Jusqu’à 50 personnes peuvent se rassembler à l’intérieur et 200 à l’extérieur.

> Le coronavirus, un « désastre » pour le Royaume-Uni, dit Johnson

L’épidémie de coronavirus a été un « désastre » pour le Royaume-Uni, a déclaré lundi Boris Johnson, tout en jugeant que le moment n’était pas encore venu d’enquêter sur la gestion de la crise.

« Ca a été un désastre », a reconnu le Premier ministre conservateur sur Times Radio. « Ne mâchons pas nos mots. Je veux dire que ça a été un cauchemar absolu pour le pays et que le pays a connu un choc profond. » Boris Johnson, dont la gestion de ces derniers mois a été vivement critiquée, a jugé qu’il était trop tôt pour se pencher sur les leçons de la crise sanitaire. Pour le chef de l’opposition travailliste, Boris Johnson s’est « endormi au volant » pendant la crise.

> Correction à la Bourse de Tokyo face à l’accélération de la pandémie

La Bourse de Tokyo a fini lundi en forte baisse, face au risque de voir la reprise de l’économie mondiale sérieusement ralentir à cause de la pandémie mondiale, qui a franchi dimanche le cap des dix millions de cas. L’indice vedette Nikkei a chuté de 2,3 % à 21.995,04 points, retombant ainsi sous la barre symbolique des 22.000 points à la clôture pour la première fois depuis le 15 juin.

C’est aussi le plus important recul du Nikkei en une séance depuis le 15 juin. De son côté l’indice élargi Topix a perdu lundi 1,78 % à 1.549,22 points. Wall Street avait déjà essuyé de lourdes pertes vendredi face à la poussée alarmante du coronavirus dans le Sud et l’Ouest des Etats-Unis, risquant de gripper la reprise économique américaine.

> Douze nouveaux cas confirmés en Chine continentale

Douze cas supplémentaires de contamination au coronavirus ont été enregistrés en Chine continentale au cours des dernières vingt-quatre heures, ont rapporté ce lundi les autorités sanitaires chinoises, un bilan en baisse par rapport aux 17 cas signalés la veille.

Cinq de ces cas supplémentaires concernent des contaminations importées par des voyageurs arrivés de l’étranger, soit deux cas de plus que la veille. Les autres cas de transmission locale du virus ont été recensés dans la capitale, Pékin, qui tente de gérer une nouvelle vague d’infections.

> L’Autriche refuse l’entrée à certains Allemands

L’Autriche a annoncé ce dimanche qu’elle allait contraindre certains Allemands habitant une région touchée par un foyer de coronavirus à présenter un test de Covid-19 négatif pour être autorisés à franchir la frontière.

« Nous suivons une ligne commune », a dit le ministre de la Santé Rudolf Anschober sur la chaîne ORF, interrogé sur la possibilité de refouler les touristes venant du canton de Gütersloh, dans l’ouest de l’Allemagne. Il a précisé que ces personnes devront montrer un test datant de moins de 48 heures. Le confinement s’applique de nouveau depuis mercredi dans ce canton de 360.000 habitants, situé en Rhénanie du Nord-Westphalie.

> 288 décès en 24 heures aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont enregistré 288 nouveaux décès liés au Covid-19 au cours des dernières 24 heures. Le taux d’infection demeure élevé aux Etats-Unis, qui luttent contre une nouvelle poussée de la maladie.

Les Etats-Unis sont le pays le plus lourdement touché par le Covid-19, avec 125.768 décès sur plus de 2,5 millions de cas confirmés, selon le comptage effectué dimanche à 20h30 heure locale (00h30 GMT lundi) par l’université Johns Hopkins à Baltimore, sur la côte est.

> Le gouverneur de Californie ordonne la fermeture des bars de Los Angeles

Le gouverneur de Californie a ordonné dimanche la fermeture des bars de Los Angeles et de six autres comtés de cet Etat du Sud-Ouest américain qui connaît un rebond de la pandémie de nouveau coronavirus.

« En raison de la hausse des cas de Covid-19, la Californie ordonne aux bars de fermer à Fresno, Imperial, Kern, Kings, Los Angeles, San Joaquin et Tulare », a tweeté le démocrate Gavin Newsom qui avait autorisé la réouverture des bars californiens le 12 juin.



Source

happy wheels 2
Visionnez des milliers de vidéos drôles et tous les buzz du moment. Le meilleur de l'actualité insolite du web sélectionné par Wiki01 !