Envie d’un nouveau mobile ? Votre budget est plutôt serré ? Mais vous ne voulez pas céder sur l’ergonomie et l’expérience utilisateur ? Cette sélection de smartphones vendus sous la barre des 150 euros est pour vous.

Plus le prix d’un article est serré, plus il faut attendre quelques concessions. C’est pareil sur tous les marchés et la téléphonie n’est pas exempte. Il y a d’un côté les « flagships » des marques, comme l’iPhone ou le Galaxy Note. Et il y a théoriquement les autres. Si la qualité des terminaux est globalement excellente jusqu’à 500 euros, et ce sans avoir à faire de concessions, ce n’est plus tout à fait vrai sur les segments inférieurs.

Meilleurs smartphones à moins de 150 euros

Cependant, grâce à l’arrivée des marques chinoises, ce qui était auparavant réservé aux segments premium arrive petit à petit sur les segments low cost apportant une expérience pas tout à fait comparable, mais tout de même qualitative. Et ce même sous la barre des 150 euros en open market. En 2018, lecteurs d’empreinte digitale et double capteur photo font leur apparition, alors que les écrans dits panoramiques sont légion.

Voici donc cinq terminaux pour les budgets très serrés, mais qui dépassent tout de même la barre symbolique des 100 euros. Entre un smartphone à 99 euros et un smartphone à 139 euros, vous pourrez constater grâce à cette sélection que la différence est considérable. Plus de RAM. Plus de stockage. Des écrans HD. Etc.

Comme toujours avec nos guides, nous avons fixé quelques règles. D’abord, nous n’avons sélectionné que des smartphones sortis dans l’année. Pas de vieux modèles ici. Ensuite, nous avons fixé la limite haute à 150 euros en nous focalisant sur le rapport qualité-prix, même si l’offre dans ce segment est assez homogène. Enfin, nous n’avons fermé la porte à aucun segment et à aucune niche : petits formats, nouveau ratio d’écran, chipsets exotiques, etc.

Honor 7A
« Un équipement très complet »

La marque Honor, propriété de Huawei, s’est fait connaître en occident grâce à un rapport qualité-prix très agressif. Et le Honor 7A est le parfait héritier de cette tradition grâce à un équipement très complet, intégrant même un double capteur photo, d’une définition de 13+2 mégapixels, et un lecteur d’empreinte digitale. Et ce sans pour autant négliger le reste de la fiche technique.

Le mobile intègre en effet un écran panoramique IPS de 5,45 pouces dont la définition est HD+. Il profite du seul chipset octo-core de cette sélection, un Snapdragon 430 de Qualcomm. À cela s’ajoute une batterie de 3000 mAh, 2 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage interne. Le tout dans une coque en aluminium et en polycarbonate et à un prix qui ne frôle même pas notre limite des 150 euros.

Honor 7A

Nokia 2.1
« Autonomie au top »

Si la fiche technique du Nokia 2.1 ressemble beaucoup à celle du Y6 (2018) de Huawei, hormis la taille d’écran (5,5 pouces pour le Nokia, 5,7 pouces pour le Huawei), le smartphone de la marque finlandaise remporte ce duel grâce à deux atouts. D’abord, son prix, 30 euros moins chers.

Ensuite la capacité de sa batterie de 4000 mAh, la meilleure capacité de ce guide. Associé au frugal Snapdragon 425, le smartphone devrait fournir une autonomie de 2 jours sans peine. En outre, le Nokia 2.1 est membre du programme Android Go avec des mises à jour garanties, ce qui n’est pas toujours le cas à ce prix.

Pour le reste, le Nokia 2.1 est très dans la moyenne du segment, voire un peu en dessous, avec 1 Go de RAM, 8 Go de stockage, un capteur photo de 8 mégapixels. Cependant, cela ne l’empêche pas d’afficher une définition HD et d’opter pour un écran IPS.

Nokia 2.1

Xiaomi Redmi 6A
« Des détails qui font la différence »

Le Redmi 6A est un produit typique du sous-segment compris entre 110 et 130 euros. De nombreux mobiles offrent une fiche technique identique, voire très proche (voir ci-dessous). Le Redmi 6A arrive à tirer son épingle du jeu grâce à deux atouts.

D’abord, son écran IPS et non LCD classique. Ce qui veut dire des taux de contraste meilleurs et des angles de vision plus larges. Le second est le chipset un quad-core Helio A22, plus récent que le MT6739, mais surtout moins énergivore, car gravé en 12 nm, et plus rapide, 2 GHz, contre 1,5 GHz.

Pour le reste, nous retrouvons un écran HD+ de 5,45 pouces, 2 Go de RAM, 16 Go de stockage, un appareil photo de 13 mégapixels, une webcam de 5 mégapixels et une batterie offrant une capacité de 3000 mAh.

Xiaomi Redmi 6A

Archos Core 60S
« Un bon baladeur multimédia »

Il y a un vrai paradoxe avec la marque Archos : sur le papier, ses produits sont plutôt bons quand ils sont comparés aux autres. Mais leur disponibilité est très limitée. Le Core 60S en est un bon exemple : grande phablette avec écran panoramique HD+ de 6 pouces, double appareil photo de 13+2 mégapixels, lecteur d’empreinte digitale, Archos Vidéos et Archos Fichier préinstallés, le Core 60S présente un bon rapport qualité.

Il y a cependant deux petites fausses notes : un chipset quad-core un peu faible en provenance de Spreadtrum et une version d’Android datée (Nougat). Cependant, il ne démérite pas en proposant une batterie de 3000 mAh amovible (assez rare de nos jours), 16 Go de RAM, 2 Go de stockage et une webcam de 5 mégapixels. Un bilan bien plus correct que celui de son concurrent direct, l’Alcatel 3C.

Archos Core 60S

Honor 7s
« L’avantage au métal »

Difficile de choisir entre le Honor 7s et le Huawei Y5 (2018), car les deux mobiles sont des clones l’un de l’autre. Positionnés au même prix, ce qui est rare puisque Honor est souvent moins cher que Huawei, offrant la même fiche technique, les deux terminaux offrent la même fiche technique.

Cela comprend l’écran panoramique de 5,45 pouces doté d’une définition HD+. Cet écran est LCD TFT, mais pas IPS comme celui du Redmi 6A ou du Honor 7A. Le chipset est le quad-core low-cost MT6739 de MediaTek, lequel est compatible 4G et Android Oreo (contrairement à certains chipsets exotiques croisés chez Archos ou Alcatel).

À cela s’ajoute 2 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage, une batterie offrant une capacité de 3020 mAh, un capteur photo de 13 mégapixels et une webcam de 5 mégapixels. Leurs dimensions sont identiques. Si nous avons choisi de mettre en avant le Honor 7s, c’est parce que nous préférons sa coque métallique, le Y5 étant pourvu d’un dos polycarbonate, l’aluminium n’étant présent que sur les tranches.

Honor 7S



Source

happy wheels 2
Visionnez des milliers de vidéos drôles et tous les buzz du moment. Le meilleur de l'actualité insolite du web sélectionné par Wiki01 !