Comme prévu, Samsung a tenu hier soir sa grande conférence Unpacked pour y présenter des smartphones et des accessoires connectés. Parmi eux se trouvent le Galaxy S10, un condensé de ce qui se fait de mieux en téléphonie aujourd’hui.

Nous l’attendions impatiemment. Et enfin, la conférence Unpacked est arrivée. Elle s’est déroulée hier soir à San Francisco. Une conférence qui a été, comme prévu, extrêmement riche avec quatre terminaux différents (dont un qui se décline en deux versions), une montre connectée, un bracelet connecté et de nouveaux écouteurs sans fil. Peu de surprises donc sur le contenu de cette conférence puisque de nombreuses fuites ont dévoilé la très grande majorité des secrets de Samsung.

Sept produits présentés

Avec un tel programme, nous consacrerons pratiquement toute notre journée à décortiquer cette conférence de presse avec quatre présentations pour les smartphones, dont celle que vous lisez actuellement, une autre pour les trois accessoires et un dernier article récapitulatif sur les prix des terminaux. Car, même s’il n’y a que trois modèles de Galaxy S, il y a cinq prix différents. Voilà le programme des festivités.

Samsung Galaxy S10

Entrons donc dans le détail avec le Galaxy S10. Déjà visuellement, le Galaxy S10 est très proche de ce que nous avons pu découvrir avec les fuites. À l’arrière, tout d’abord, nous retrouvons un bloc photo horizontal avec triple capteur à l’arrière. Le lecteur d’empreinte digitale disparait sur la coque, puisqu’il est intégré à l’écran. Le bouton Bixby est toujours présent sur la tranche de gauche. Et globalement, le S10 ressemble au Note 9 qu’au S9. La coque du téléphone (avant et arrière) est en verre Gorilla 6 de Corning, tandis que l’aluminium habille toujours les tranches. Le S10 est certifié IP68 contre l’eau et la poussière.

Evolution du Super AMOLED

À l’avant, le plus gros changement : l’écran Super AMOLED Infinity Display classique (sans encoche) est remplacé par un écran « Dynamic AMOLED » Infinity Display O avec un trou dans le coin supérieur droit (et non à gauche comme le Galaxy A8s). La technologie de rétroéclairage est une évolution du Super AMOLED qui inclut nativement le HDR10. D’où « Dynamic » AMOLED. L’écran mesure ici 6,1 pouces, contre 5,8 pour le S9. Il est toujours QHD+ (1440 x 3040 pixels) au format 19/9e. La résolution baisse très légèrement, mais reste très élevée : 550 pixels par pouce. Et la dalle inclut donc un lecteur d’empreinte digitale ultrasonique (type Qualcomm Sense ID), comme le voulaient les rumeurs.

Samsung Galaxy S10

Côté chipset, nous retrouvons l’Exynos 9820, comme prévu (pour la version internationale, les Chinois et les Américains disposant eux du Snapdragon 855). L’octo-core, cadencé jusqu’à 2,8 GHz, est accompagné de 8 Go de RAM et de 128 ou 512 Go de stockage. Ce sont des chiffres enfin à la hauteur de la concurrence. Ce qui n’était pas le cas du S9 (4+64 Go seulement). Un lecteur de carte microSDXC permet de rajouter jusqu’à 512 Go supplémentaires. La batterie est un modèle 3400 mAh avec charge rapide et charge sans fil. Le S9 supporte la charge inversée sans fil, comme attendu.

Triple capteur photo

Passons à la photo. Le Galaxy S10 est un vrai bond en avant vis-à-vis du S9, puisqu’il passe d’un unique capteur de 12 mégapixels à trois capteurs qui prennent tous des photos, pour une adaptabilité extrême similaire à celle du Galaxy A9 (2018). Nous avons d’abord un capteur 12 mégapixels avec objectif à ouverture variable f/1.5-2.4, stabilisateur optique et autofocus Dual Pixel. Nous avons un second capteur 12 mégapixels avec téléobjectif ouvrant à f/2.4, stabilisateur optique, autofocus standard et zoom optique 2x. Et nous avons enfin un capteur 12 mégapixels avec objectif grand-angle ouvrant à f/2.2. Celui-ci semble être à focale fixe. L’ensemble est soutenu par un flash LED.

Le S10 est toujours capable de capturer des photos en 4K à 60 images par seconde et monte à 960 images par seconde en 720p. Le mode HDR est toujours présent, ainsi que le mode Dual Video. À l’avant, nouvelle webcam. Le modèle 8 mégapixels des flagships de 2018 est remplacée par une webcam de 10 mégapixels. Elle est accompagnée d’un objectif ouvrant à f/1.9, d’un autofocus à détection de phase (et non plus à mesure de contraste) et du mode HDR automatique. Elle filme en 4K elle aussi, mais à 30 images par seconde.

Mise à jour de la connectivité

L’équipement global du téléphone comprend toute la panoplie habituelle des flagships de la marque : LTE catégorie 20 (jusqu’à 2 Gb/s en téléchargement sur les réseaux compatibles), WiFi ax (la nouvelle norme WiFi supérieure au WiFi ac), Bluetooth 5.0, GPS complet, NFC, jack 3,5 mm (eh oui !) avec radio FM, USB 3.1 type-C, accessoires ANT+, cardiofréquencemètre, double haut-parleur stéréo, chipset optimisé Dolby Atmos par AKG, Samsung Pay. Évidemment, le S10 est compatible DeX, le système qui transforme le smartphone en PC de bureau (avec un dock compatible).

Le S10 se décline en trois coloris appelés Noir Prisme, Blanc Prisme et Vert Prisme. Il sera proposé en deux versions en France. Nous reviendrons ultérieurement sur les prix. Et les précommandes ont d’ores et déjà démarré. Elles courent jusqu’au début du mois de mars.



Source

happy wheels 2
Visionnez des milliers de vidéos drôles et tous les buzz du moment. Le meilleur de l'actualité insolite du web sélectionné par Wiki01 !